Est-ce possible d’investir à plusieurs dans l’immobilier?

Est-ce possible d’investir à plusieurs dans l’immobilier?

Publié le 17. Jan, 2014 par dans Financement immobilier, Investissement immobilier

L’investissement dans l’immobilier est sans doute l’une des meilleures façons d’avoir des revenus passifs. Cette pratique permet à grand nombre de personnes de s’enrichir sans pour autant fournir beaucoup d’effort. Il existe plusieurs types de biens immobiliers dont les plus courants se trouvent être les maisons ou les appartements. Mais il peut également s’agir d’un immeuble, d’un garage ou même d’un parking. Aujourd’hui, il est possible d’investir dans ce domaine à plusieurs. Cette démarche a pour statut social SCI ou Société Civil Immobilière, qui a pour but de gérer plus d’un bien immobilier tout en s’associant avec des membres de votre famille, des amis ou tout simplement dans connaissances. L’acquisition d’un bien immobilier sera bien plus simple, car dans le cas où votre budget ne suffit pas, vos futurs associés pourront réunir la somme manquante. Après l’achat, la SCI sera alors propriétaire du bien. Bien entendu, chaque actionnaire de la SCI recevra des dividendes proportionnels à leurs apports au niveau du capital et aura un pouvoir de décisions. Les revenus de cet investissement proviennent évidemment des loyers de chacun des biens loués.

Création d’un SCI, l’indivision et les avantages

La création d’une SCI est un excellent moyen pour faciliter la gestion d’un patrimoine, surtout lorsqu’il s’agit d’immobilier. Elle est également bien plus pratique pour la préparation de la transmission de l’héritage.

L’indivision est cas assez fréquent. Ce peut se produire lors d’un décès et que le patrimoine de défunt devient la propriété indivise de ses héritiers. Cependant cette situation peut être révoquée lorsque l’un des héritiers réclame sa part, même si cela implique la vente du bien. Toutefois, dans le cas où les héritiers s’entendent, ils pourront alors conclure une convention d’indivision.

Lors d’une indivision, le gérant se trouve dans une meilleure position et détient un pouvoir plus étendu.

Double fiscalité de la SCI

LA SCI est soumise à l’impôt sur les sociétés à partir du moment où elle fait des bénéfices. Quant à ses revenus reversés, ils sont soumis à l’impôt sur le revenu sous le régime des bénéfices non commerciaux. Le risque d’une Société Civil Immobilière se trouve alors être assez limité, car tout ne dépend donc que de l’implication de chacun des actionnaires.

Dans le cas où vous désirez investir sans pour autant avoir à vous impliquer énormément, opter pour une SCI n’est pas la meilleure chose à faire. Toutefois, c’est la bonne formule pour transmettre facilement vos biens immobiliers.

Tags: , ,